Météo épidémiologique

Le bulletin national de la semaine (15 Juin 2024)

Avec le réseau Sentinelles, INSERM, UPMC.

Semaine 202423 - Infection respiratoire aiguë (IRA) - Activité faible en médecine générale

Les IRA sont dues à différents virus respiratoires dont le SARS-CoV-2 (Covid-19), les virus grippaux et d'autres virus respiratoires comme le VRS, le rhinovirus, ou le métapneumovirus. La surveillance des IRA a pour objectif le suivi des épidémies dues à ces virus.
 
En France métropolitaine, la semaine dernière (2024s23), le taux d'incidence des cas d'infection respiratoire aiguë (IRA) vus en consultation de médecine générale a été estimé à 159 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [142 ; 176]).
Sous réserve de la consolidation à venir des données, ce taux est en augmentation par rapport à la semaine précédente (données consolidées pour 2024s22 : 127 [114 ; 140]).

Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Grand Est (268 [168 ; 368]), Bretagne (214 [149 ; 279]) et Nouvelle-Aquitaine (206 [138 ; 274]).

Covid-19 : le taux d'incidence des cas de Covid-19 vus en consultation de médecine générale pour une infection respiratoire aiguë a été estimé à 26 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [21 ; 31]), soit 17 274 [13 770 ; 20 778] nouveaux cas.
Sous réserve de la consolidation à venir des données, ce taux est stable par rapport à la semaine précédente, et se situe à un faible niveau d'activité.

Semaine 202423 - Diarrhée aiguë - Activité faible en médecine générale

La surveillance des diarrhées aiguës a pour objectif le suivi des épidémies de gastro-entérites.
 
En France métropolitaine, la semaine dernière (2024s23), le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 71 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [59 ; 83])
Sous réserve de la consolidation à venir des données, ce taux est stable par rapport à la semaine précédente (données consolidées pour 2024s22 : 60 [50 ; 70]) et se situe à un niveau d'activité similaire à ceux observés habituellement en cette période.

Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Hauts-de-France (130 [65 ; 195]), Provence-Alpes-Côte d'Azur (103 [31 ; 175]) et Grand Est (100 [43 ; 157]).

Semaine 202423 - Varicelle - Activité modérée en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2024s23), le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 27 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [20 ; 34])
Sous réserve de la consolidation à venir des données, ce taux est en augmentation par rapport à la semaine précédente (données consolidées pour 2024s22 : 18 [13 ; 23]) et se situe à un niveau d'activité similaire à ceux observés habituellement en cette période.

Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Occitanie (57 [15 ; 99]), Bourgogne-Franche-Comté (48 [0 ; 96]) et Hauts-de-France (37 [10 ; 64]).